Y a t-il un réel besoin de renforcer les échanges entre les citoyens et leurs élu(e)s en France ?

Plusieurs études et sondages rassemblés notamment dans le numéro Hiver 2011-2012 de la Revue Civique montrent :

- Une méconnaissance des institutions politiques et des élu(e)s
- Une défiance des citoyens vis-à-vis des institutions politiques, des élu(e)s et des partis politiques
- Une demande croissante de démocratie participative

Quelques chiffres :

- 43% des citoyens déclarent avoir «plutôt pas ou pas du tout confiance» dans leurs maires, 57% dans leurs conseillers généraux, 59% dans leurs conseillers généraux, 60% dans leur député(e)s, 70% dans leur député(e)s européen(ne)s (Source : OpinionWay pour le CEVIPOF - Décembre 2012)

- 85% des citoyens considèrent que les responsables politiques se préoccupent «peu ou pas du tout» de ce qu’ils pensent (Source : OpinionWay pour CEVIPOF - Décembre 2012)

- 54% des citoyens estiment que la démocratie ne fonctionne «pas très bien ou pas bien du tout» (Source : OpinionWay pour le CEVIPOF - Décembre 2012)

- 80% des Français croient «de moins en moins» en ce que disent les politiques(Source : TNS Sofres pour l’agence AUSTRALIE - Septembre 2011)

- 20% des électeurs se sont abstenus au 2ème tour de l’élection présidentielle de 2012, 35% au 2ème tour des élections municipales de 2008, 44% au 2ème tour des élections législatives de 2012, 49% au 2ème tour des élections régionales de 2010, 56% au 2ème tour des élections cantonales de 2011, 59% aux élections européennes de 2009 (Source : Ministère de l’Intérieur)

- 86% des citoyens disent qu’ «une bonne décision prise par les élus est une décision qui a été prise après avoir été discutée avec la population concernée» (Source : Harris pour Respublica - Novembre 2011)

- 90% des citoyens pensent que «la démocratie participative est une bonne chose» (Source : Harris pour Respublica - Novembre 2011)